Avocats | Paris | Bruxelles
Avocats | Paris | Bruxelles  

Le service d'aide au recouvrement des victimes d'infraction



Le juge pénal peut condamner l'auteur d'une infraction à payer à la victime des dommages-intérêts et des sommes destinées à couvrir les frais engagés pour le procès. Si la personne condamnée ne paie pas les sommes dues, la victime de l'infraction peut saisir le service d'aide au recouvrement des victimes d'infraction (SARVI) pour obtenir une aide au recouvrement.

Le bénéfice du SARVI est soumis aux conditions suivantes:

  • la victime doit être un particulier, ayant obtenu une décision du juge pénal, depuis le 1er octobre 2008, lui accordant des dommages-intérêts et, éventuellement, le remboursement de tout ou partie des frais du procès
  • la victime ne doit pas par ailleurs remplir les conditions pour bénéficier d'une indemnisation par la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions (CIVI)
  • la personne condamnée n'a pas payé spontanément les sommes dues dans le délai de 2 mois suivant la condamnation définitive. 

Le particulier qui sollicite l'aide au recouvrement doit adresser un dossier au Fonds de garantie - SARVI.

Ce dossier comprend le formulaire de demande d'aide au recouvrement et les pièces justificatives à fournir (dont la liste est précisée sur le formulaire).

La demande doit être présentée au plus tard 1 an après la condamnation définitive. Cependant, le fonds peut accepter une demande présentée hors délai pour un motif légitime.

Si le fonds refuse de recevoir une demande hors délai, la partie civile peut saisir le président du tribunal de grande instance (TGI) au plus tard 1 mois après réception de la décision de refus.

En cas de rejet d'une demande d'indemnisation par la CIVI, le délai est d'1 an à compter de la date de notification de ce rejet. 

Le SARVI verse à la victime une somme dont le montant dépend du niveau de la condamnation, dans les conditions suivantes : 

  • Condamnation inférieure ou égale à 1.000 € : le SARVI verse 100 % de la somme due
  • Condamnation supérieure à 1.000 € : le SARVI verse 30 % de la somme due, avec un montant minimal de 1.000 € et dans la limite de 3.000 €

Ce montant est versé dans un délai de 2 mois à compter de la date de réception du dossier (sous réserve que la demande soit acceptée).

Le SARVI se charge ensuite d'obtenir le paiement par la personne condamnée des sommes mises à sa charge, augmentées d'une pénalité.

En fonction des sommes récupérées auprès de l'auteur des faits, le SARVI verse à la victime le complément de la somme qui lui a été accordée par la décision pénale.

 

Consultations en ligne

Si vous avez une question précise, notre cabinet vous fournira une réponse juridique fiable en moins de 24 heures. 



Maître Nathalie ROZE

Avocate

Docteur en Droit

Barreau de Paris & Barreau de Bruxelles

 

98 Bd de Courcelles

75017 Paris

 

Avenue Louise 367

1050 Brussels

 

Téléphone 

01 45 25 03 27

 

Télécopie 

01 45 25 03 28

 

Urgences pénales

06 61 08 69 48

 

Courriel

nr@nathalie-roze-avocat.com

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.





Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© NR - CABINET D'AVOCATS